BOURSE DOCTORALE EN ETHNOLOGIE « LOUISE BEYRAND-OLIVIER TOUSSAINT »

Par défaut

Mardi 22 novembre 2016, à 19h, dans la Salle des Conférences de la MISHA (Maison Interuniversitaire des sciences de l’Homme en Alsace), Université de Strasbourg, Campus Esplanade, sera présentée la bourse doctorale en ethnologie « Louise Beyrand-Olivier Toussaint » récemment créée à la mémoire de Louise Beyrand, décédée le Le 24 décembre 2015, la veille de son départ sur le terrain au Cambodge, et de celle d’Olivier Toussaint, son époux, historien prometteur, qui a choisi de rejoindre sa bien-aimée quelques jours après sa tragique disparition.

Louise Beyrand était doctorante en ethnologie de l’université de Strasbourg, membre de l’Ecole doctorale 519 « Sciences humaines et sociales – Perspectives européennes », membre du laboratoire Sociétés, Acteurs, Gouvernement en Europe (SAGE, UMR 7363 CNRS & Unistra), sur les arts populaires cambodgiens (notamment les grands cuirs du théâtre d’ombre), sous la codirection de Pierre Le Roux (Université de Strasbourg) et de Michael Herzfeld (Harvard University, Cambridge, États-Unis) en cotutelle avec l’Université de Leyde (LIAS, Leiden University Institute for Areas Studies, Pays-Bas). Elle fut également étudiante de Michel Antelme en khmer (INALCO, Paris), lauréate en 2015 d’une bourse du Center of Khmer Studies (Siem Reap, Cambodge) et stagiaire de l’École française d’Extrême-Orient (bourse Ledoux en 2013, centre EFEO de Phnom Penh). Son jeune époux Olivier Toussaint – ils s’étaient mariés en octobre 2015 – a préféré la retrouver dans la mort que de vivre sans elle.

Les parents de Louise et d’Olivier se sont concertés avec quelques personnes, dont Pierre Le Roux et Roger Somé, lui aussi professeur d’ethnologie à l’Université de Strasbourg, avec le concours du fonds de dotation « Fonds Culturel Arts & Ouvrages », pour créer généreusement à leur mémoire une bourse doctorale pour permettre à un étudiant en première année de thèse d’ethnologie d’aller sur le terrain.

Cette bourse, d’un montant de 10 000 €, constitue une des rares aides de recherche doctorale dans les domaines de l’ethnologie et de l’anthropologie sociale et a pour but d’encourager et faciliter la mobilité des jeunes chercheurs afin de contribuer au développement de la recherche en ethnologie et en anthropologie sociale, notamment pour favoriser la mise en valeur et la préservation du patrimoine immatériel de l’humanité. Elle sera attribuée annuellement à un étudiant titulaire d’un master 2 (ou équivalent), de nationalité française ou de nationalité étrangère relevant de l’aire francophone et inscrit dans un établissement français dans les domaines précités, et désireux de lancer ou poursuivre des recherches sur un terrain éloigné dès la première année de doctorat.

Les dossiers de candidature comprenant toutes les pièces justificatives sont à adresser au fonds de dotation entre le 1er janvier et le 28 février 2016 par courriel à fondsculturel@gmail.com. La décision du comité de sélection sur le choix du lauréat interviendra le 30 juin suivant la date de dépôt de la candidature.

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s